Revendications

Appel du Réseau Bruxellois de Collectifs de Chômeurs

Chasse aux chômeurs : unissons-nous pour changer de politiques!

Nous, collectifs bruxellois de défense des chômeurs/ses, organisations syndicales, associations concernées, professionnels du secteur du placement et de la formation, travailleurs/ses bruxellois/es avec ou sans emplois, avec ou sans papiers, citoyens et citoyennes progressistes, soutenons l’appel au changement de politiques, à l’arrêt des chasses aux chômeurs et à la création d’emplois de qualité lancé par le Réseau Bruxellois de Collectifs de Chômeurs.

Nous soutenons en particulier les revendications suivantes :

  1. Retrait du dispositif de contrôle renforcé des chômeurs/ses, qui n’a créé aucun emploi mais a généré des dizaines de milliers de sanctions et d’exclusions.
  2. Refus de la contractualisation de l’allocation de chômage et retour au principe général de l’assurance chômage : pas de sanction ni d’exclusion s’il n’y a pas eu de refus d’un emploi convenable. A fortiori, refus de l’extension et de l’intensification des contrôles ou « accompagnements » ainsi que de la contractualisation des allocations de chômage. Refus des accords de coopération régionaux prévus en ce sens.
  3. Refus de la mutation de l’accompagnement en contrôle et de la confusion entre le placement et le contrôle des chômeurs/ses. Les placeurs et les formateurs ne doivent pas devenir des chasseurs. Refus du transfert massif d’informations vers l’ONEM des offices de placement et de leurs partenaires.
  4. Retrait de la dégressivité des allocations de chômage et revalorisation de celles-ci au-dessus du seuil de pauvreté (y compris pour les cohabitants/cohabitantes).
  5. Retrait des mesures remettant en cause l’accès au chômage sur base des études et en particulier de l’exclusion de milliers de  chômeurs/ses en allocations d’insertion prévue en janvier 2015. Les chômeurs/ses Bruxellois/ses ne doivent pas subir une double sanction : le manque d’offres d’emplois et le refus des allocations de chômage.
  6. Refus de la médicalisation de l’exclusion du marché de l’emploi et de la stigmatisation médicale ou psychologique des problèmes des chômeurs/ses.
  7. Refus de la dévalorisation de la notion d’emploi convenable, qui impose notamment l’acceptation de déplacements incompatibles avec les horaires des écoles et des crèches.
  8. Refus de la création de sous-catégories de travailleurs/es, des mises au travail en dérogation aux barèmes (stages…) et de la création d’emplois quasi gratuits pour les entreprises marchandes.
  9. Création d’emplois publics et non marchands au service de l’ensemble de la société, défense du dispositif ACS.
  10. Réduction collective du temps de travail sans perte de salaire et avec embauche compensatoire.
  11. Lutte effective contre les discriminations à l’embauche.
  12. Lutte contre les employeurs qui pratiquent le travail au noir.
  13. Remise en cause des réductions de cotisations sociales et fiscales aux entreprises pour assurer le financement de la sécurité sociale. Remise en cause des mesures favorisant la mise à l’emploi dans un statut précaires.
  14. Maintien du caractère fédéral de l’ensemble de la sécurité sociale, refus de la mise en concurrence des régions.
  15. Juste financement de la Région bruxelloise et participation de tous ceux qui y travaillent à celui-ci, notamment via un impôt sur le lieu de travail plutôt que sur le lieu de résidence, afin de permettre à celle-ci de faire face aux besoins qu’elle rencontre.
  16. Défense du salaire minimum, de l’indexation des salaires et de la liberté de négociation des partenaires sociaux.

Nous appelons l’ensemble des progressistes à se mobiliser pour construire un large front pour la création d’emplois de qualité, la sécurité sociale et le retrait des mesures anti-chômeurs/ses par toutes les voies utiles. A l’échelle bruxelloise qui est la nôtre, nous organiserons ou prendrons part, dans la mesure de nos moyens, aux actions de sensibilisation menées en ce sens.

The most popular 2017 spy software applications for the mobile phones.topspyapps.net